[:fr]Miniature de l'article

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

C’est comment d’ « Être DPO en 2020 » ?

En 2018, avec la transposition du règlement RGPD dans le droit national est apparu un nouveau métier : le Délégué à la protection des données, plus connu sous le nom de DPO. Successeur du « Correspondant Informatique et Libertés », sa mission principal est de veiller au respect et à la bonne application du RGPD, mais aussi de sensibiliser et informer toutes les personnes concernées, dans une organisation, sur l’utilisation des données personnelles.

Deux ans après, quelle perception ont les Data Protection Officer (DPO) d’eux-mêmes et de leurs missions ? Quels sont leurs recommandations pour que leur fonction évolue positivement ? Le club DPO du SNCD, organisation professionnelle représentative de la Data Marketing Industrie a interrogé les DPO recensés officiellement par la CNIL. Cette enquête « être DPO en 2020 » est une photographie riche d’enseignements. Infographie !

 

Voir d'autres articles

Site internet et RGPD : les 4 points de vigilance

Que vous possédiez un site e-commerce, un site institutionnel, ou encore simplement un site vitrine, vous devez protéger les données personnelles de vos utilisateurs ou visiteurs. Même si la CNIL a changé le cadre juridique concernant les Cookies & traceurs,...

RGPD : 5 bonnes pratiques quand on recrute

Droit à l’oubli, à la rectification, portabilité… Depuis l’entrée en vigueur du règlement européen, les candidats reprennent la main sur leurs données. Désormais, les recruteurs ont l’obligation de les informer de ce qu’ils font avec leurs informations personnelles. Un casse-tête...

Invalidation du Privacy Shield, what’s next ?

Saisie dans le cadre de l’affaire Schrems II, la Cour de Justice de l’Union Européenne a, dans un arrêt rendu le 16 juillet 2020, invalidé le Privacy Shield, encadrant les transferts de données personnelles entre l’Union européenne et les États-Unis....